Route de Versailles 58 - 75016 Paris
Visiter le Site Ajouter aux Favoris Contacter l'Auteur
france.jpeg

Le système de plomberie d’un bâtiment est l’ensemble des
tuyaux et des dispositifs qui servent à assurer le bon écoulement et la
décharge des eaux claires – l’eau, généralement potable, provenant de
l’aqueduc – et des eaux noires – toutes les eaux usées, contenant des
déchets organiques, des détergents ou des solutions savonneuses. Il y a
trois fonctions principales : fournir de l’eau à la maison, la
distribuer dans les différentes pièces et évacuer l’eau utilisée.

A quoi ressemble un système de plomberie

La
structure d’un système de plomberie est assez complexe et, bien sûr, la
complexité augmente avec la taille des bâtiments ou des appartements.
Pour commencer, il faut se rappeler que pour construire un système de
plomberie, il est nécessaire que le bâtiment soit relié à l’aqueduc qui
fournit l’eau et que le système doit être relié au réseau d’égouts pour
l’évacuation des eaux usées. Examinons brièvement les principaux
éléments présents dans chaque système de plomberie :

    les colonnes d’adduction, éléments verticaux d’où partent les tuyaux, et les colonnes d’évacuation des eaux usées ;
   
les prises, une par appartement, d’où partent les conduites d’eau
froide et celles reliées aux chaudières et aux chauffe-eau ;
    le drain à son tour relié à la colonne d’eaux noires ;
    le robinet principal qui permet de fermer complètement le système en cas de besoin ;
    le compteur qui permet de mesurer la consommation d’eau ;
    les autoclaves et les petits réservoirs qui sont utilisés lorsque la pression n’est pas suffisante.

La salle de bains

Une
conversation séparée mérite un bain. Ici, on trouve les pantalons, les
tuyaux qui évacuent l’eau des toilettes, des éviers et des bidets. En
général, les élingues sont placées dans le sol ou dans la partie la plus
basse de la maçonnerie. Au fond, par rapport à tout appareil sanitaire,
on place un siphon : un élément qui, d’une part, facilite le passage de
l’eau dans l’égout et, d’autre part, empêche les gaz malodorants de se
répandre dans l’environnement. Généralement, les éviers et les bidets
sont également équipés de trop-pleins, ces ouvertures classiques qui
garantissent l’écoulement de l’eau dans l’égout même si vous oubliez que
les robinets sont ouverts.

La conception et la
construction de chaque système d’eau sont régies par le décret
ministériel 37/2008 qui perfectionne les lois précédentes et prévoit une
série de règles pour garantir la sécurité des systèmes et le respect de
l’environnement. La complexité et l’ampleur des travaux nécessaires à
la construction d’un réseau d’eau rendent impossible tout bricolage,
même pour les plus expérimentés. Ainsi, la première chose à faire pour
être sûr lorsque vous avez besoin d’un nouveau réseau d’eau – ou pour
moderniser un réseau existant – est de s’appuyer sur une entreprise
qualifiée qui non seulement dispose des compétences nécessaires et
actualisées, mais qui est aussi régulièrement enregistrée auprès de la
Chambre de commerce et autorisée en vertu du décret 37/2008.

La déclaration de conformité du plombier qualifié

Le
décret ministériel stipule que, pour être officiellement déclarée
conforme, chaque installation doit disposer d’une déclaration de
conformité, c’est-à-dire d’un certificat délivré par l’entreprise qui a
construit ou modifié l’installation. Un document très important dans
lequel est décrit non seulement comment l’usine a été construite, mais
aussi selon quelles normes techniques. La déclaration de conformité est
un document indispensable pour la protection du consommateur lui-même –
il est donc bon de ne pas oublier de la demander à la fin des travaux –
et il est également nécessaire – une fois intégrée au projet, la liste
des matériaux utilisés et l’inspection de la maison – de demander le
raccordement d’une nouvelle alimentation en eau.

En vertu de
la législation actuelle, il n’est pas obligatoire d’adapter les
installations construites avant 2008, mais toute modification doit être
effectuée conformément à la loi. C’est pourquoi un dispositif est prévu :
le DiRi – ou Déclaration de Réponse – délivré par un technicien
qualifié qui vérifie la conformité de l’installation aux réglementations
en vigueur au moment de sa construction.
Les obligations du propriétaire…

Il
existe essentiellement trois obligations pour les propriétaires d’un
bâtiment nécessitant un nouveau système de distribution d’eau : confier
les travaux à une entreprise qualifiée, entretenir le système
conformément aux instructions de maintenance, fournir une copie de la
déclaration de conformité au prestataire de services dans les 30 jours
suivant la fin des travaux.
…et l’installateur

En plus
d’effectuer les travaux en pleine conformité avec les normes, les
entreprises sont également tenues de délivrer la déclaration de
conformité. Celui-ci doit être établi, après les inspections et
contrôles nécessaires, par un professionnel agréé ayant au moins cinq
ans d’expérience dans le secteur concerné.
Conseils du plombier pour l’achat de chaudières

Pour
acheter un nouvel appareil thermique avec production d’eau chaude
sanitaire et chauffage domestique, il faut faire un choix entre
performance et coût car le choix peut être très avantageux si l’on
considère tous les facteurs qui influencent le système énergétique
domestique existant.

Grâce aux études et à l’expérience des
plombiers et des thermo-techniciens, nous pouvons énumérer toutes les
propriétés techniques des chaudières et surtout dans quel type
d’environnement (avec les paramètres relatifs de consommation et de
dispersion) elles peuvent être installées.

Vous trouverez
ci-dessous quelques informations fondamentales qui vous aideront à
choisir la bonne chaudière, en fonction des offres et des prix et
surtout en fonction de l’utilisation que vous aurez à en faire.
Les changements de prix, sur la base de quoi ?

Le
prix des différents modèles est dicté non seulement par la marque, mais
aussi par la qualité de l’appareil, les fonctions qu’il devra remplir
et les besoins qu’il devra satisfaire.

On peut dire que la
priorité doit toujours être donnée à la PUISSANCE CALORIFIQUE de
l’appareil par rapport au système de chauffage connecté (avec un
coefficient de performance relatif). Tout cela est conditionné par la
performance énergétique de l’enveloppe du bâtiment, pour laquelle un
système de thermorégulation est TOUJOURS prévu et OBLIGATOIRE.

Demandez à votre plombier s’il va également installer le thermostat…..
Est-il préférable d’utiliser une chaudière à chambre ouverte ou fermée ? Conseils

Cela
dépend du type de cheminée (simple ou collective) de conduit de fumée /
cheminée présent dans l’appartement ou présent à l’extérieur de
celui-ci.

En fait, si la cheminée est très haute, vous ajoutez la
possibilité de condensation excessive d’une chaudière à tirage naturel,
condensation qui retourne au brûleur en le corrodant. Il est également
important de savoir que la chaudière de type B ne peut plus être
installée à l’extérieur et, à partir d’aujourd’hui 2020, dans tout type
de cheminée simple, il y a obligation de passer à la condensation ou à
quelques variantes selon la situation.

On peut dire qu’à kW et
litres chauffés identiques, une chaudière à turbo (c’est-à-dire à
chambre étanche) est certainement meilleure qu’une chaudière à tirage
naturel “B” (c’est-à-dire à chambre ouverte) pour une raison principale,
à savoir que la chaudière à turbo dispose de systèmes plus avancés et
plus mécanisés pour la production d’énergie et l’évacuation forcée des
gaz d’échappement (CO2), malgré ses coûts plus élevés par rapport à la
chaudière à tirage naturel.

Si le conduit de fumées permet le
tirage naturel dans une cheminée collective ramifiée, on peut installer
une chaudière à chambre ouverte, si on se trouve devant une seule
cheminée (individuelle et jusqu’au toit) il faut la “chemiser” et
l’évacuer de manière forcée, alors on peut installer un appareil
énergétique étanche.
Est-ce que cela coûte plus cher en Turbo ou en tirage naturel ? Conseils

Pour
décider d’installer une chaudière à gaz à tirage forcé (en jargon
turbo) ou à tirage naturel, reportez-vous à ce qui précède car dire
chambre ouverte revient à dire tirage naturel et dire chambre étanche
revient à dire tirage forcé (ou turbo).

Si les possibilités
économiques le permettent et/ou la taille du bien à chauffer l’exigent,
il faudra investir quelques centaines d’euros de plus, en achetant un
turbocompresseur (rappelons que l’on ne parle plus de chaudières
traditionnelles mais de condensation) puis un tirage forcé pour
optimiser les coûts de la facture et obtenir des performances immédiates
et élevées en termes de rendement >100% et donc d’économies
d’énergie.

Nous évaluons toujours les paramètres de l’enveloppe,
le type d’installation des matériaux utilisés dans le traitement et le
type de système pour utiliser au mieux l’EFFICACITÉ de la chaudière.
Si j’ai peu de pression, quelle chaudière dois-je installer ? Conseils

Lorsque nous avons un problème de ce genre, nous devons d’abord consulter un plombier pour définir l’état des conduites d’eau.

De
nos jours, la plupart des chaudières, qu’elles soient à tirage naturel
ou forcé, en cas de faible débit d’eau, peuvent démarrer de la même
manière ou signaler l’erreur.

En cas de basse pression (bar) dans
les conduites d’eau qui desservent l’appartement, il faut en effet
choisir la chaudière la plus adaptée !

Ceci est très important
car à basse pression certains appareils ne fonctionnent pas ou n’ont pas
le mouvement adéquat pour faire fonctionner le système d’allumage et
souvent il ne suffit pas ou pas assez de régler des composants tels que
le pressostat d’entrée pour améliorer, toujours évaluer l’hypothèse de
saleté dans le système, qu’il s’agisse du chauffage sanitaire ou
thermique.

Pour en savoir plus ou simplement pour comprendre ce
dont votre chambre a besoin, contactez-nous par téléphone au numéro
ci-dessus, un technicien thermohydraulique pourra mieux répondre à vos
choix “thermohydraulique”.
Mieux vaut une chaudière intérieure ou extérieure ? Différences entre chaudière intérieure et extérieure

Pour des raisons de sécurité, il est sans doute préférable d’installer l’appareil à l’extérieur avec un plombier efficace de Paris.
Pourquoi est-il préférable de l’installer à l’extérieur ? Avantages

Toujours
mieux à l’extérieur car, même si les systèmes de fermeture modernes
interviennent rapidement et ont évolué presque entièrement en fonction
des dangers possibles d’un accident, ils restent hors de portée de
l’environnement domestique… “prend une pensée de chacun”.
Pourquoi est-il préférable de l’installer à l’intérieur ? Avantages

La
plupart des appareils existants pour le chauffage et la production
d’eau chaude sanitaire, tels que le chauffe-eau à gaz, sont toujours
situés à l’intérieur pour une réelle commodité économique car l’ensemble
du tuyau, restant à l’intérieur de la pièce, ne gèle pas et disperse
beaucoup moins de chaleur que l’extérieur. Peut-être qu’il est alors
utilisé avec des tuyaux peu performants, mais là qui l’aime ainsi même
pour cet aspect, nous aimons beaucoup corréler un excellent rendement du
système.

Vous trouverez ci-dessous une liste des chaudières à
gaz méthane ou à GPL qui peuvent être installées à l’intérieur comme à
l’extérieur jusqu’à -14°C en ajoutant (parfois déjà présent) un kit
antigel à appliquer sur les raccords hydrauliques.


Adresse internet (url) de votre SiteLien vers le Site Internet
Acceptation des Conditions
En cochant cette case, je déclare avoir pris connaissance des règles de soumission et les accepter sans réserve.
Distance :Unknown
AddressRoute de Versailles 58 - 75016 Paris
Catégorie