Les paris sportifs électroniques sont-ils légaux ?


25 avril 2022 Facebook Twitter LinkedIn Google+ Infos Pratiques


pari sportif électronique

Si auparavant on ne pariait que sur les courses de chevaux, aujourd’hui on peut parier sur tous les sports : football, basketball, course de voiture, match de boxe, etc. Encore mieux, on peut ne pas assister au match ou à la course en pariant en ligne. Eh oui, avec l’évolution d’internet, on peut facilement parier sur n’importe quel sport. Ces dernières années, l’évolution de la technologie a permis aux paris électroniques de se développer. À tel point qu’on peut trouver sur internet des centaines de plateformes de paris sportifs, voire plus. Maintenant, la question est de savoir si les paris sportifs électroniques sont légaux. On en parle dans cet article.

Les paris sportifs électroniques, ce qu’il faut savoir

Les paris sportifs électroniques connaissent aujourd’hui un énorme succès auprès des amateurs de sport. Cela est en grande partie dû au fait qu’on peut parier sur internet via différents appareils. En général, un smartphone et une bonne connexion internet suffisent pour accéder aux plateformes de jeux. Cependant, il y a ceux qui se servent de tablette ou encore de PC pour plus de confort visuel. Dans la plupart des pays européens et africains, on parie plus sur le football. Considéré comme le sport le plus populaire dans ces pays, le football rapporte un maximum d’argent aux bookmakers. A chaque rencontre, que ce soit en ligue 1, en premier league, en serie A, etc., les paris sportif en ligne permettent à plus d’un de gagner une importante somme d’argent. En même temps, il y a également les malchanceux qui perdent quelques dizaines d’euros. La question est de savoir si c’est légal aux yeux de la loi. Et, existe-t-il des règlementations qui régissent cette activité ? On en parle dans le paragraphe qui suit.

Les paris sportifs électroniques sont-ils légaux ?

pari sportif

Crédits : Pixabay

Les paris sportifs électroniques font partie des jeux d’argent et des jeux de hasard. Ils sont donc régis par le Code de la Sécurité Intérieure aux articles 320-1 et la loi 2010-476 du 12-05-2010 relative à l’ouverture à la concurrence et à la régulation du secteur des jeux de hasard et des jeux d’argent en ligne. Ces textes interdisent les jeux de hasard et les jeux d’argent, sauf si ceux qui exercent ces activités possèdent autorisations et agréments. En France, l’organisation des paris payants est formellement interdite. Il n’y a aucun bookmaker légal, sauf ceux qui font se chargent des paris hippiques et sportifs. Parmi ces derniers, il y a PMU, FDJ, ANJ, etc. L’organisation des parties de poker est aussi interdite, sauf dans les casinos en dur et sur les plateformes agréées par ANJ. Dans toute la France, le fait de proposer un jeu d’argent au public est interdit. Tous ceux qui transgressent cette interdiction encourent des amendes qui peuvent atteindre 90 000 euros, un emprisonnement, etc. En même temps, il est aussi interdit de faire des publications sur les jeux illicites. En somme, les paris sportifs électroniques sont légaux pour ceux qui sont agréés, mais interdits pour les établissements qui exercent clandestinement.